you are in my heart
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

  — t'est sex comme un nugget.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage





♡ Messages : 57
♡ Humeur : oulalala
♡ Your face : .
♡ Crédits : cyrine & tumblr


MessageSujet: — t'est sex comme un nugget.   Sam 24 Sep - 22:18


Ouvrant doucement la porte grinçante de l'entrée, je soupirai. Il devait être sept heure du matin, j'avais mis un temps fou a rentrer de l'appartement à Luca à ici. il est vrai que j'avais traverser carrément toute la ville a pied. Trempée avec un vent assez froid dans la tronche. joie? nan je pense pas. Calvaire. oui je dirais plus. Je montai dans ma chambre avec aucune envie de me changer juste histoire de prendre un jogging et un sweat pour pour mourir après avoir choper la mort dans la rue. La porte de la chambre d'enora était grande ouverte et les volets de même, tiens elle n'était pas là. Je redescendis, allumant la télé, je partis faire couler une cafetière, fixant la cafetière peut être que ça ira plus vite si je la fixait, mais finalement le seul truc qui m'arriva c'était cette boule de poil. Mon chat venait de se pointer comme une fleur dans la . Je regardais des dessins animée quand Eno' décida de se montrer, enfin je l'avais plus entendu que vu. Elle venait de faire un bruit énorme dans la maison, qui devait surement avoir réveillé même les voisins. La regardant, les yeux tels des soucoupe. Elle finit par arriver dans le salon, en boitillant. Bah oui quand on revient de lendemain de soirée, on met des baskets! Enfin bon, fallait tout lui apprendre à cette petite. Eno' finit par s'installer elle aussi sur le canapé comme on le faisait tout le temps. Après les cours ou le boulot, on venait se poser dans ce canapé comme deux grosses loques. Ca va? me fit elle, alors que j'étais absorbée par le jeu que faisait dora l'exploratrice. Nan mais sérieusement, les producteurs prenaient vraiment les enfants pour des billes. Trouver Schipper, je t'en donnerai moi de trouver Schipper. Nan mais ils pensent tous que les enfants en dessous de quatre ans sont des attardés mentaux. C'est bien Dora! t'a gagné tu veux un biscuit ?

Ca va, lui fis je en tentant de me persuader moi même que j'allais bien, de toute façon je venais de faire une chose de tout a fait normal je venais de couper les ponts avec le mec qui avait réussis à me remonter le morale. j'veux pas dire mais là j'avais surtout très mal au coeur. Et toi? Lui fis avec de nouveau cette satanée impression de se sentir seule, affreusement seule. Après un long moment de silence ça fonctionnait souvent comme ça quand jl'autre aurait envie d'avouer un truc elle le ferais mais en attendant. On restait là a fixer l'écran qui passait des émissions pour enfants. Y'a du café dans la cuisine si tu veux.. Alors que je la regardai elle se tourna vers moi, elle avait les pupilles toutes dilattés et me fixait avec des yeux de merlans frits. Eno', coke ou exsta? la questionnai je toujours en fixant ses deux pupilles dilatées comme deux soucoupes. Je me leva et alla lui chercher une tasse de café encore bien chaude, m'en resservant une autre pour ma part. Je me redirigeai vers le salon, m'asseyant exactement à la même place qu'avant, vu que ma coloc' n'avait pas bougé d'un cil. J'pouvais rien lui dire, elle savait que c'était mal mais temps qu'elle avait la volonté d'arrêter par la suite moi ça me posait pas de problème. Enfin bon, je passais de nouveau dans un état second, genre légume avant de lui dire. J'viens de briser les coeur de mon meilleur pote, qui m'a avouer qu'il m'aimait. Je trouve ça moche moi. je ne bougeai pas ne bronchai même pas, attendant une simple réaction de la semi blonde rousse qui se tenait à mes côtés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar

WILLIAMS ▬ she's got to love nobody


♡ Messages : 163
♡ Humeur : pretty good, thnx.
♡ Your face :
♡ Crédits : © bazzart ♥


who are you ?
❥ groupe : « Love the way you lie »
❥ un rp : oui
❥ vos relations:

MessageSujet: Re: — t'est sex comme un nugget.   Mar 27 Sep - 12:21


    Il devait être deux heures du matin lorsque je me rendis compte que j’étais assise sur le bar d’une boite de nuit. Mais qu’est ce que j’avais bien pus foutre depuis onze heures moi ? Me relevant doucement je fixait les mecs qui étaient dans un état second devant une strip teaseuse, ah ouais d’accord ça volait haut ici. Descendant du bar je me retourner face au jeune homme qui faisait son cocktail en dansant au rythme de la musique. Le barmaid du Red Light était un véritable amour, il était de bonne humeur jusqu’à pas d’heure et adorait son boulot, Jim se tourna vers moi avec un sourire en coin. « Ca va tu te remet de tes litres de tequila ? » Me dit-il en remettant une de mes mèches derrière mon oreille. « Franchement, j’me sens comme neuve, tu me fais comme d’hab mon chou ? » Lui répondis-je en regardant la strip teaseuse finir son numéro. « Elle sera là jusqu’à la mort celle-là ? » Jim éclata de rire en hochant la tête, il savait que je n’appréciais pas cette fille qui se disait sainte nitouche mais qui finissais par se taper toute la boite. Il me tapota l’épaule pour me dire que mon cocktail était prêt et retourna s’occuper des autres clients, la boite était pleine à craquer et je me frayais tant bien que mal un chemin pour retrouver ma table. J’étais épuisée mais je n’avais aucunement l’intention de rentrer maintenant, tâtant ma poche je sentis le petit sachet sous mes doigts, bon je n’avais plus qu’à attendre Jim, il était censé finir dans une vingtaine de minutes je n’allais pas lui faire faux bond. Sirotant mon cocktail je voyais les mecs s’éparpiller dans la salle, ah, l’autre avait enfin finis il était temps, elle m’avait carrément endormie. Une vingtaine de minute plus tard Jim me fit un signe de la main en se dirigeant vers les toilettes, enfin, j’avais faillis attendre. Finissant mon verre d’un trait je parvins à me diriger vers le fond de la salle sans me prendre de coups de la part des gens qui dansait. Un exploit, croyez moi. J’ouvris la porte et ferma a clé en voyant le barmaid en train de se changer. « Mais dis moi, t’es de plus en plus sexy toi ! » Lâchais-je en m’asseyant sur le rebord du lavabo. Le jeune homme s’approcha de moi en caressant ma joue, avant de m’embrasser en se collant contre moi. Dans les toilettes, oui bon passons ça. Remettant mon tee-shirt je tendis le sachet au barmaid qui s’empressa de laisser aller la poudre sur le rebord d’un des lavabo. Une demi heure après j’étais complètement dans un autre monde, et quelques temps après je me retrouvais devant ma maison, regardant mon portable je ne fis même pas attention au fait qu’il était presque sept heures du matin.


    Poussant la porte d’entrée en me prenant les pieds sur les marches d’entrée, satané talons, des fois j’avais envie de les écraser contre un mur. J’aperçue Clervie sur le canapé telle une épave, il me fallu bien dix minutes pour me rappeler ou je me trouvais. Je lâchais un simple : « Ca va ? » avant de me laisser absorber par les dessins animé que mon amie regardais. Je ne savais pas pourquoi mais j’étais tout à coup à fond avec Dora l’exploratrice, retrouver Shipper, j’étais totalement opée moi pour le rechercher celui-là. Clervie me répondit à la positive avant de me retourner la question, seulement j’étais tellement absorbée par Babouche que je ne répondis même pas. « Eno', coke ou exsta ? », je ne répondis pas encore une fois en la laissant chercher quelque chose dans la cuisine, revenant elle me tendis une tasse de café que je pris sans lâcher la télé des yeux. « J'viens de briser les coeur de mon meilleur pote, qui m'a avoué qu'il m'aimait. Je trouve ça moche moi. » Continua-t-elle en regardant dans le vide. Buvant ma tasse de café je laissais de côté Dora et observa mon amie en réfléchissant quelque seconde, meilleur pote, qui l’aimait ? Ouh putain mon cerveau était en train de fondre. « Coke. » Fis-je comme dans un murmure, je commençais à avoir mal à la tête et l’euphorie retombait petit à petit, je détestais cette sensation, fallais ce mettre sous perf avec ce genre de connerie. « Il t’as dit qu’il t’aimais ? Et t’as dit quoi ? ‘Désolée mon pote mais je me suis fait briser le cœur, toi et moi ça ne sera jamais possible’ ? » Parfois Clervie me faisait peur à être fermée comme ça. Certes je n’étais pas un modèle mais j’avais tout de même le droit de lui dire quand elle déconnait. Enlevant mes vestes et retirant mes talons je me recroquevillais sur le canapé en cherchant une cigarette dans mon sac. J’en allumais une en fermant doucement les yeux. « Putain j’ai mal au crâne. J’ai baisé avec Jim. Tu sais le barmaid. » Dis-je en regardant longuement Clervie, elle allait sûrement me tuer, c’était pratiquement sûr. « Avec Luca, faut que tu sauve le truc, tu peux pas le laisser filer. » Tirant une nouvelle latte sur ma cigarette j’attendais sa réponse en me laissant aller à mes rêveries.

• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •



“ Enora Bellina Williams ” -« Je ne guérirai pas de cet amour. Tu m'as pris ma lumière, ma sève, ma confiance. Mes jours sont vides, ma vie est morte. Je fais juste semblant. De sourire, d'écouter, de répondre aux questions. Tout les jours, j'attends un signe, un geste. Que tu me délivres de ce trou noir dans lequel tu m'as laissée et que tu me dises pourquoi. Pourquoi m'as tu abandonnée ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://youareinmyheart.forumgratuit.org
 

— t'est sex comme un nugget.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
you are in my heart :: welcome to Carmel ! :: habitations :: vieux quartiers :: Maison de Enora B. Williams, Clervie S. De Castellane & E. Cassyopée Blackford-